Accueil
Peinture
Cinéma
Lieux et monuments

Guy de MAUPASSANT

L'art de la nouvelle

"Les grands artistes sont ceux qui imposent à l'humanité leur illusion particulière."

Guy de MaupassantBien que l'acte de naissance de Guy de Maupassant le prétend né au Château de Miromesnil, il semble plus probable que l'écrivain ait vu le jour à Fécamp, en août 1850. Quoi qu'il en soit, il passera sa prime enfance en Normandie, sur les plages d'Etretat puis vers Yvetot.
Le jeune Guy de Maupassant est très proche de sa mère, Laure le Poitevin. Celle ci, séparée de son mari, élève seule ses deux fils. Femme très cultivée, amoureuse des lettres, elle est l'amie de Gustave Flaubert qui conseillera Guy de Maupassant dans son apprentissage littéraire.
Après un bref passage au séminaire, Maupassant va poursuivre ses études au lycée de Rouen où il approfondie son goût pour la littérature en s'essayant à des premiers vers, ou en donnant avec ses camarades de fréquentes représentations théâtrales.

Le Horla, MaupassantDurant la guerre de 1870, Maupassant s'enrôlera et se conduira vaillamment. Dès 1871, il viendra s'établir à Paris et passera dix ans à s'ennuyer au Ministère de la Marine. Il comblera ses loisirs en pratiquant des sports, dont le canotage sur la Seine, fort en vogue à cette époque.
Chez Flaubert, qui s'est pris d'affection pour lui et le guide dans ses premières recherches littéraires, il rencontre des écrivains (Zola, notamment) et lui même s'essaie aux vers. En 1878, il commencera à publier des articles dans des journaux importants de l'époque (Le Figaro, Gil Bals...).
Il faut attendre 1880 pour lire le premier texte majeur de Guy de Maupassant. Ce sera Boule de Suif, une nouvelle qui sera qualifiée de chef d'oeuvre par Flaubert, et dont Zola fera l'éloge dans Les soirées de Médan. Suivront alors des ouvrages qui se succéderont à un rythme soutenu, alternant recueil de nouvelles et romans : La Maison Tellier, Une Vie, Bel-Ami, Pierre et Jean... Sa production lui apporte la notoriété, mais l'affection du public lui assure également des revenus très confortables.Boule de Suif, nouvelles de Maupassant

Cependant, Guy de Maupassant est malade. Atteint de la syphilis, il est miné par la maladie et développe un état aigu de paranoïa. En 1892, à la suite d'une tentative de suicide, Maupassant sera interné à la clinique du Dr Blanche où il mourra un an plus tard, le 6 juillet 1893.

Marqué par l'école naturaliste, formé aux exigences de l'esthétique réaliste par Flaubert, Maupassant a décrit avec un talent magistral la société de son époque. Flaubert lui avait enseigné l'essentiel : produire une oeuvre grâce à l'acuité du regard. C'est très certainement dans ses nouvelles que Maupassant atteindra aux plus hauts sommets de son art.

Bibliographie

Contes et NouvellesBoule de Suif (1880)
La Maison Tellier (1881)
Une partie de campagne (1881)
Une vie (1883)
Mademoiselle Fifi (1882)
Contes de la Bécasse (1883)
Au soleil (1884)
Clair de Lune (1883)
Les soeurs Rondoli (1884)
Yvette (1884)
Miss Harriet (1884)
Monsieur Parent (1885)
Bel-Ami (1885)
Contes du jour et de la nuit (1885)
Contes Normands et ParisiensLa Petite Roque (1886)
Toine (1886)
Mont-Oriol (1887)
Le Horla (1887)
Sur l’eau (1888)
Pierre et Jean (1888)
Le Rosier de madame Husson (1888)
L’héritage (1888)
Fort comme la mort (1889)
La Main gauche (1889)
Histoire d’une fille de ferme (1889)
La vie errante (1890)
Notre Coeur (1890)
L’Inutile beauté
Le père Millon (1899, posthume)
Le colporteur (1900)
Les dimanches d’un bourgeois de Paris (1900)