Accueil
Peinture
Cinéma
Lieux et monuments

Robert MERLE

Du prix Goncourt à la fresque historique

"Lecteur, répondez-moi de grâce à la franche marguerite : aurais-je pu résister à une peau si douce, à de tant délicieux contours, à des audaces si surprenantes ? (Le Glaive et les amours)

Robert MerleEcrivain français, Robert Merle est né en Algérie (Tebessa) le 28 août 1908. Agrégé d'anglais et titulaire d'une licence de philosophie, il obtiendra également un doctorat de lettres et deviendra professeur à Bordeaux et Neuilly-sur-Seine.
Durant la deuxième guerre mondiale, Robert Merle sera fait prisonnier à Dunkerque alors qu’il tente de rallier l’Angleterre et restera prisonnier jusqu'en 1943.
Après la guerre, il sera nommé maître de conférences dans différentes universités (dont Nanterre en 1968...).
En 1949, Robert Merle fait paraître Week-end à Zuydcoote, l'histoire d'un soldat qui tente de s'embarquer vers l'Angleterre en 1940. Ce livre obtiendra le prix Goncourt et une adaptation pour le cinéma sera réalisée par Henri Verneuil en 1964.
En 52, nouveau roman qui connaîtra un très grand succès, cette fois inspiré de la vie de Rudolf Hess : La mort est mon métier.
En 1962, Robert Merle s'inspirera d'un évènement entré dans la légende, la révolte des marins du Bounty, pour écrire son roman L'Ile.

Robert Merle - MalevilAu travers d'autres ouvrages, Robert Merle reprendra régulièrement ce thème des hommes isolés qui s'organisent pour structurer des communautés. L'exemple pour moi le plus frappant tient dans le roman Malevil où, à la suite d'une déflagration nucléaire, un groupe d'individus isolés dans un château, apprend à reconstruire une société dont tous les repères sont à réinventer. A noter qu'un film sera tiré de ce roman et réalisé par Christian de Chalonge en 1981, mais vous pouvez sans remord éviter de le voir, vous n'y perdrez rien...
Dès 1977, et tout en produisant d'autres ouvrages, Robert Merle va s'attaquer à une ambitieuse fresque historique : Fortune de France. Cette œuvre va occuper son auteur jusqu'à la fin de sa vie puisque le dernier titre qui la compose Le Glaive et les Amours sortira en 2004.
Les romans qui composent cette fresque seront très attendus et suivis fidèlement par des lecteurs qui se passionneront pour les tribulations de Pierre Siorac pendant les guerres de religion, puis à la cour des rois de France. La série se poursuivra à partir de 1991 avec un nouvel héros, fils du précédent, pour couvrir au final une période qui va de 1547 à 1661 et jette un regard aigu sur une histoire de France fertile en petits et grand évènements.
Robert Merle décèdera le 27 mars 2004 dans son domaine de la Malmaison à Grosrouvre, Yvelines, le 27 mars 2004.

Bibliographie

ROMANS

Prix Goncourt 19491949 : Week-end à Zuydcoote (prix Goncourt)
1952 : La mort est mon métier
1962 : L'Île (prix de la Fraternité)
1967 : Un animal doué de raison
1970 : Derrière la vitre
1972 : Malevil
1974 : Les Hommes protégés
1976 : Madrapour
1986 : Le Jour ne se lève pas pour nous
1987 : L'Idole
1989 : Le Propre de l'Homme

FORTUNE DE FRANCE

Fortune de France1977 : Fortune de France
1979 : En nos vertes années
1980 : Paris ma bonne ville
1982 : Le Prince que voilà
1983 : La Violente Amour
1985 : La Pique du jour
1991 : La Volte des Vertugadins
1993 : L'Enfant-Roi
1995 : Les Roses de la vie
1997 : Le Lys et la Pourpre
1999 : La Gloire et les Périls
2001 : Complots et cabales
2004 : Le glaive et les amours (Prix Jean Giono)

THEATRE

1950 : Tome I : Sisyphe et la mort, Flamineo, Les Sonderling
1957 : Tome II : Nouveau Sisyphe, Justice à Miramar, L'Assemblée des femmes
1992 : Tome III : Le Mort et le Vif suivi de Nanterre la Folie (adaptation de Sylvie Gravagna)
1996 : Pièces pies et impies

AUTRES OEUVRES

1955 : Oscar Wilde ou la « destinée » de l'homosexuel
1965 : Moncada, premier combat de Fidel Castro
1984 : Oscar Wilde
1985 : Ahmed Ben Bella