Pierre Paul RUBENS

Peinture et diplomatie

RubensPierre Paul Rubens naît le 28 juin 1577 à Siegen, en Allemagne. Son père est un avocat qui a fuit les Pays-Bas pour des raisons politiques. Sa mère, Marie Rubens, retournera à Anvers après la mort de son mari et c'est à ce moment que le jeune garçon s'initiera à la peinture.
En 1594 Rubens rejoint l'atelier de Otto van Veen et y restera quatre ans, jusqu'au moment où il ouvrira son propre atelier.
Entre 1600 et 1608, Rubens effectuera plusieurs voyages, en Italie et en Espagne, jusqu'au moment où, en septembre 1609, l'archiduc Albert, gouverneur des Pays-Bas Hollandais, lui demandera de devenir son peintre officiel. Dès 1911, son succès est tel qu'il dit refuser l'inscription de plus de cent élèves pour son atelier.
En 1617, Antoine van Dyck entre comme aide dans son atelier. Il terminera pour lui de nombreuses oeuvres.
En 1622, Marie de Médicis fait venir Rubens à Paris et lui commande 22 toiles pour le Palais du Luxembourg. Rubens parviendra au terme de ce travail en 1625.
L'année suivante meurt Isabelle Brandt, qu'il avait épousée en 1609.
Rubens tiendra un rôle diplomatique important dans la négociation de la paix entre l'Angleterre et l'Espagne. En avril 1629, Philippe IV l'enverra à Londres pour conclure un traité. A l'issue de ces négociations, Charles I fera l'artiste "chevalier".
Rubens connaîtra alors les honneurs, tant du côté anglais qu'espagnol, et réalisera des projets monumentaux dans ces deux pays.
Les dernières années de sa vie le verront en proie aux attaques de gouttes. Rubens meurt le 30 mai 1640.

Oeuvres de RUBENS

Rubens - autoportrait Marie de Médicis Isabelle Brandt Saint Sébastien La danse des villageois L'élévation de la Croix La descente de la Croix Le Jardin d'Amour Les quatre évangélistes Bacchus Les trois grâces Vénus et Adonis